Postes à pourvoir chez Oticon

Consulter toutes les offres d'emploi

Postes à pourvoir




Fondé sur la recherche et les soins

L'histoire d'Oticon commence avec la passion d’un homme qui voulait aider sa femme à mieux vivre avec sa perte auditive. Cette passion à aider les personnes atteintes de perte auditive est ce qui nous a guidé pendant le siècle dernier, ce qui nous guide aujourd'hui et ce qui nous amènera au siècle prochain. 

Regarder la video

Experience the Oticon history

  • 1902

    La première aide auditive royale

    Le 9 août 1902, la Princesse Alexandra de la famille royale du Danemark porte une aide auditive pour son couronnement en tant que Reine d'Angleterre.

    L'année suivante, animé par le désir sincère d'aider sa femme malentendante, Hans Demant voyage du Danemark en Angleterre afin d'acheter le même type d'appareil auditif.

  • 1904

    Hans Demant introduit les aides auditives au Danemark

    Motivé par le désir d'améliorer la vie de sa femme et de toutes les personnes ayant besoin d'une aide auditive, Hans Demant remporte un contrat auprès de General Acoustic Co et commence l'importation et la distribution des premiers appareils auditifs au Danemark.

  • 1910

    William, le fil de Hans, passe aux commandes

    Le fils de Hans Demant, William, reprend la société à la mort de son père. William se rend sur le site de production aux États-Unis afin d'en savoir plus sur la fabrication et la réparation des appareils auditifs Acousticon.

  • 1929

    La Grande Dépression a un impact marqué

    Au lendemain de la première guerre mondiale et du tristement célèbre krach de Wall Street survenu cette année-là, les restrictions commerciales compliquent considérablement l'importation des marchandises finies. William commence à importer des appareils incomplets sans câbles ni piles, et termine la production sur le sol danois.

  • 1940

    William produit des composants pour les aides auditives au Danemark

    Pendant la deuxième guerre mondiale (1939-1945), William Demant ne peut pas importer de marchandises des États-Unis, d'Angleterre ou de France. Il décide de produire des composants pour les derniers appareils Acousticon au Danemark. Il fabrique ensuite le premier appareil auditif sous licence de fabrication danoise, l'Acousticus, qui est une copie du modèle Acousticon d'origine.

  • 1946

    Naissance de l'American-Danish Hearing Corporation

    À la suite d'un désaccord avec Dictograph Products (anciennement General Acousticon Company), William Demant signe un partenariat avec le producteur d'appareils auditifs américain Charles Lehman. Ensemble, ils établissent l'American-Danish Oticon Corporation, dont le siège social est à Copenhague.

  • 1954

    Célébration du 50ème anniversaire

    Oticon fête sa 50ème année d'activité en invitant ses 155 employés à un événement à Copenhague. Oticon peut se prévaloir d'être le fournisseur d’aides auditives numéro un du secteur public danois.

  • 1965

    Oticon se lance sur le marché international

    Oticon étend sa présence mondiale avec Oticon Corp., qui ouvre aux États-Unis. Des sociétés Oticon sont créées en Suisse, en Norvège, en Allemagne, en Écosse, au Japon, en Italie, en Nouvelle-Zélande et en France. Les plus grands marchés étrangers sont l'Angleterre et la Suède et, plus tard, la Chine.

  • 1977

    Premier appareil Oticon ITE

    Stimulé par les développements internationaux, Oticon crée le premier appareil auditif ITE ultra-discret, performant et miniature. La concurrence internationale commence à se faire sentir.

  • 1991

    Il est temps de penser à l'impensable 

    Le siège social de l'entreprise déménage et s'installe sur un nouveau site à Strandvejen. De nouvelles méthodes de travail révolutionnaires sont mises en place dans toute l'entreprise sous le slogan « Il est temps de penser à l'impensable ».

    Avec Lars Kolind et Niels Jacobsen à la tête de l'entreprise, Oticon entre dans une nouvelle phase de transformation. Niels Jacobsen prend ensuite la direction d'Oticon pour conduire l'entreprise vers un succès international avec des aides auditives discrètes, légères et miniatures.

  • 1996

    Passage des audioprothèses analogiques à numériques

    Oticon lance la première aide auditive entièrement numérique, DigiFocus. L'amplification avancée du son est programmée pour s'adapter à la perte auditive de chaque patient, et est beaucoup plus puissante et précise. Cela nous rapproche un peu plus de la pleine connectivité sans fil (via Bluetooth) que nous sommes en mesure de proposer aujourd'hui. 

  • 2004

    Célébrations d'un siècle de soins

    Oticon lance son slogan « People First » et est reconnu partout dans le monde en tant que deuxième plus grand fabricant d'aides auditives, de haute qualité. L'entreprise se forge une excellente réputation basée sur sa structure organisationnelle, son travail en équipe et sa vision des employés. Oticon célèbre son centenaire le 8 juin.

  • 2007

    Les aides auditives redéfinies

    Oticon lance Epoq. Deux aides auditives peuvent maintenant communiquer mutuellement en continu pour offrir une image sonore très naturelle. La nouvelle solution révèle plus d'informations sur la nature et l'origine des sons que toute autre solution disponible, et permet une connexion à des appareils tels que les téléphones portables et lecteurs de musique

  • 2010

    People First s'élance vers le futur

    Oticon est plus robuste que jamais. People First reste notre promesse et reflète le fait que toutes nos activités sont axées sur les personnes qui en bénéficient.

  • 2014

    Nous entendons avec notre cerveau

    Aujourd'hui, la dernière génération d'aides auditives Oticon soutient la façon dont le cerveau fonctionne et interprète les sons.

    Notre technologie repose sur la philosophie de base de BrainHearing : aider votre cerveau en lui apportant les conditions nécessaires pour créer du sens à partir des sons, au lieu de le surcharger en augmentant le volume.

  • People first

    Toutes nos activités sont axées sur les personnes qui en bénéficient. C'est notre promesse.

  • Trouvez nos bureaux en France

    Hormis notre siège social danois, nous avons aussi des bureaux et distributeurs répartis dans le monde entier.